Motivation & Hypnose

Dernière mise à jour : 8 mars



Qu’est-ce que la motivation ? Pour beaucoup il s’agit du carburant qui nous permet de passer à l’action. Elle désigne l’ensemble des forces conscientes ou inconscientes qui nous poussent à agir dans un certain sens, à adopter un certain comportement.

Lorsque la motivation nous abandonne, une série de sentiments peuvent pointer leur nez, pouvant notamment aller du découragement, à la déception jusqu’à la culpabilité pour aller chatouiller l’estime de soi…


Mike Aigroz, le célèbre champion Suisse, coach sportif et organisateur du Triathlon de Lausanne depuis 2019, dit que la motivation est très souvent proportionnelle à la façon de s’approprier l’objectif.


J’ai récemment sollicité ceux qui parmi vous me suivent sur Facebook et Instagram afin de savoir dans quels domaines de votre vie, vous réalisez que parfois la motivation peut vous faire défaut. Il en est ressorti les aspects suivants :


  • la perte de confiance en soi et en ses compétences dans le cadre d’un projet professionnel

  • travailler sur soi pour cultiver la présence

  • tenir ses engagements sportifs

  • arrêter de fumer

  • lorsqu’on se complaît dans une zone de confort qui ne permet pas d’évoluer

  • au lever, pour entamer une nouvelle journée

  • quitter un job qui ne convient plus

  • cesser de procrastiner...


Et il y en a bien sûr beaucoup d’autres encore.

Mais où puiser cette motivation qui est naturelle parfois, et qui a d’autres moments semble nous faire défaut ?




1. La motivation et les besoins


Frederik Herzberg, un psychologue américain, a adapté la théorie de la hiérarchie des besoins d’Abraham Maslow qui prétend que plus on « monte » de niveaux dans nos besoins, plus la motivation est importante. Mais on ne peut atteindre les niveaux supérieurs que si les besoins plus primaires sont satisfaits. Le passage d’un étage à l’autre alimente la motivation.


En premier, l'être humain doit combler ses besoins physiologiques, ensuite il tentera de combler ses besoins supérieurs de sécurité. Il ne peut pas combler ses besoins de sécurité avant d'avoir comblé ses besoins physiologiques. Une fois ces deux besoins comblés, viennent ensuite les besoins d’affiliation, le besoin de reconnaissance et au sommet, les besoins d'épanouissement.


Il y aurait ainsi 2 niveaux de motivation :


  • La motivation à court terme qui repose sur les 1ers niveaux de base de la pyramide que sont les besoins physiologiques, de sécurité, d’affiliation et de reconnaissance. Il s’agit des besoins d’Avoir : Par exemple : "J’ai" suffisamment de quoi me nourrir, "j’ai" un toit sur ma tête, "j’ai" une famille et "j’ai" un travail.


  • La motivation à long terme qui est constituée par le besoin de reconnaissance et celui d’épanouissement. Il s’agit cette fois-ci des besoins de Faire et d’Etre. Par exemple "je fais" partie d’un groupe et "je suis" épanoui dans mon activité qui nourrit un aspect plus subtil de ma vie. Ou "je fais" du sport et au-delà de cela, "je suis" sportif. Il s’agit ici des valeurs personnelles et de l’identité de la personne.


D’une personne à une autre, la satisfaction des besoins n’est pas identique.


Cette pyramide des besoins permet à l’hypnothérapeute, d’évaluer après une discussion ciblée avec son client, quel type de motivation il pourrait falloir nourrir pour atteindre l’objectif défini. Et surtout s’assurer que tous les besoins sous-jacents soient bien remplis afin de s’appuyer sur une base solide.




2. Le saboteur de la motivation


Comme nous l’avons vu, la motivation peut être consciente, et la personne prend ainsi volontairement toutes les dispositions pour l’atteinte de son objectif. Ce peut-être s’inscrire dans un fitness, décider d’arrêter de fumer pour une meilleure santé par exemple, d’écouter des audio de pleine conscience pour gérer son stress, s’inscrire à un site de rencontre pour ne plus penser à son ex, et j’en passe…

Souvent cela suffit, tant mieux, mais parfois il y a comme un saboteur à l’intérieur de nous qui nous empêche de persévérer, d’atteindre l’objectif et de s’y tenir avec plaisir, comme une nouvelle étape de vie. Ce saboteur peut être une petite voix à l’intérieur de soi, un souvenir, quelque chose qui a été dit il y a très longtemps, dont on se souvient ou qui a été oublié, mais qui agit encore sur la qualité de notre vie et de notre engagement.

Ce saboteur peut être approché en état modifié de conscience avec l’hypnose. Abordé, écouté, il peut la plupart du temps se transformer. Voire même peut-on en utiliser sa partie utile comme un moteur pour avancer vers l’objectif.




3. La boucle motivationelle



Les besoins reconnus, le saboteur apprivoisé, encore faut-il alimenter la motivation. J’aime beaucoup l’idée de vortex, ce tourbillon qui se produit dans un fluide en écoulement, telle une spirale d’énergie dynamisante.


Lorsque vous avez entrepris un projet et avez abandonné, vous êtes-vous posé la question de ce qui vous a fait renoncer ? Se pourrait-il que ce soit l’envie qui s’est essoufflée ? Votre implication qui n’a pas été suffisante? Ou finalement était-ce trop contraignant pour que vous éprouviez du plaisir ou de la satisfaction sur le chemin même qui menait à votre objectif et la représentation de une fois celui-ci accompli?

Jonathan Bel-Legroux, hypnologue et coach sportif parle de la boucle de motivation évidente. L’envie alimentant l’implication, elle-même alimentant la satisfaction qui à son tour alimente l’envie pour constituer une motivation performante pour l’atteinte de l’objectif.

Grâce à l’hypnose, vous pouvez mettre en place à l’intérieur de vous cette boucle de motivation comme un vortex qui s’autoalimente, telle une énergie qui va favoriser l’accomplissement de ce qui est important pour vous.





🎯 Prêt pour le voyage?



#hypnose #hypnoseericksonienne #chemindulevant #motivation #sport #objectif #arretdelacigarette #pertedepoids #vivre #vivremieux #pleineconscience #vaud #lavaux #lausanne #vevey #lutry #mikeaigroz

431 vues0 commentaire